De bonnes raisons de voyager en camping-car !

De bonnes raisons de voyager en camping-car !

« Pour pouvoir voyager et dormir n’importe où ». « Pas besoin d’avoir des valises ou de prévoir des réservations d’hôtel ». « Un sentiment de liberté ». Voilà quelques-unes des raisons que les propriétaires de camping-cars décrivent lorsqu’on leur demande ce qu’il y a de si fascinant dans ce moyen de transport.

Vous connaissez probablement déjà quelqu’un qui a acheté ou loué un camping-car et est parti en vacances avec. Et vous ne savez toujours pas pourquoi vous devriez vous laisser tenter par cette façon de voyager ?

Voici quelques raisons qui vous feront décider !

Voyagez sans avoir à faire et défaire vos valises

En camping-car, vous n’aurez pas besoin de penser à ce que vous allez mettre dans votre valise, même pour un long voyage.

Ces véhicules sont organisés pour que vous puissiez emporter avec vous sur la route tout ce dont vous avez besoin. Vêtements, produits de beauté, équipements sportifs, cuisine…. tout cela et plus encore a sa place dans le camping-car ! Pas de contrainte de poids ou de taille pour les valises.

S’installer rapidement

Le problème avec une caravane, c’est qu’il faut la décrocher de la remorque de la voiture et la placer, avec une tente, le problème est de trouver le bon endroit pour la monter… Problèmes que vous n’aurez pas à voyager en camping-car. Si vous arrivez en retard à votre destination, vous pourrez prendre votre repas pendant que vous voyagez, et une fois que le moteur s’arrêtera pour vous reposer et continuer à voyager.

voyager en camping car

Soyez libre de vous arrêter là où vous voulez

La liberté est de loin la principale raison pour laquelle vous choisissez de passer vos vacances dans un camping-car. Vous pouvez vous arrêter là où vous avez envie.

Pourquoi se contenter de ne visiter qu’un seul endroit ? En camping-car, vous pouvez visiter différents endroits sans avoir besoin de réserver des hôtels et des billets d’avion.

La nourriture est prête à tout moment

Manger au restaurant, c’est très bien, mais c’est très coûteux. Ces véhicules sont bien équipés et vous offrent la possibilité de préparer vos repas. Vous n’avez qu’à penser à ce que vous voudrez manger pendant le voyage pour préparer la liste de courses. Vous éviterez ainsi de dépenser de l’argent tout en appréciant toutes les saveurs offertes par la cuisine traditionnelle locale.

Si vous désirez acheter un camping car pour vos prochaines vacances, 2 options s’offrent à vous : Le neuf ou l’occasion. Pour des camping-cars d’occasion, CLC Loisirs propose de belles annonces qui correspondront à vos attentes (budget, places, marques).

Informations utiles pour voyager en camping en France, Allemagne, Italie et au Royaume-Uni

Où dormir en camping-car en France ?

La France est une destination idéale pour le tourisme en camping-car. Il y a des campings pour tous les goûts, des petits campings à la ferme aux grands campings super équipés. Si vous voyagez en basse saison, vous n’aurez pas besoin de réserver, cependant, entre juin et septembre, il y a généralement beaucoup de demande, alors mieux vaut réserver à l’avance.

Il y a aussi de nombreux parkings où vous pouvez garer votre camping-car, mais attention, la plupart des parkings ne permettent pas les camping-cars ou fourgonnettes entre le 15 juin et le 15 septembre.

Le camping sauvage dans les lieux publics est interdit en France, notamment dans les forêts, dunes, etc… pour des raisons de risque d’incendie.

air de repos camping car

Voyager avec un camping-car en Allemagne

L’un des avantages de voyager en camping-car en Allemagne est qu’il n’y a peu de routes payantes, du moins pour le moment. Cela rend votre voyage moins cher. Les routes allemandes sont en très bon état, c’est un plaisir de les emprunter !

Les autoroutes allemandes sont réputées pour ne pas avoir de limitation de vitesse. Même s’il n’y a pas de limitation de vitesse, il est conseillé de rouler à 130 km/h.

Où dormir en camping-car en Allemagne ?

En Allemagne Il faut tenir compte de la différence entre le stationnement et le camping. Vous pouvez garer votre camping-car sur n’importe quelle place de stationnement dûment signalée sans que le véhicule ne gêne la circulation. Dormir dans le véhicule n’est pas interdit en Allemagne, tant qu’aucun objet n’est installé ou retiré du camping-car.

Le mieux est de se renseigner sur les aires de service pour camping-cars, ou les campings. Si c’est la haute saison pensez comme en France à réserver à l’avance.

Voyager en camping-car en Italie

Les Alpes, les lacs, les plages, les villes, l’art et l’histoire… L’Italie est sans aucun doute une destination à visiter en camping-car. Quel que soit l’itinéraire que vous choisissez, le plus important est de vous informer à l’avance des règles et des mesures de sécurité sur la route, afin que vous puissiez profiter de votre voyage en camping-car en toute tranquillité.

Si vous voyagez depuis la France, il y a différents accès en fonction de la route que vous empruntez. Par la côte, par la Côte d’Azur l’accès à l’Italie est l’autoroute qui relie la ville de Menton en France avec la ville de Vintimille en Italie. Au départ des Alpes, l’itinéraire le plus rapide mais aussi le plus cher, est le tunnel du Fréjus ou du Mont Blanc.

camping-car

Une fois en Italie, la plupart des autoroutes sont payantes. Normalement les péages fonctionnent de la même façon qu’en France, vous récupérez un ticket que vous payez au moment de quitter l’autoroute, bien que sur certaines routes le prix soit fixe et payé au moment de l’accès à l’autoroute.

En ce qui concerne les limitations de vitesse, c’est comme en France. Les camping-cars ne dépassant pas 3,5 tonnes ne doivent pas rouler à plus de 50 km/h en zone urbaine et aux passages à niveau, 90 km/h sur les routes secondaires, et 130 km/h sur les autoroutes. Veillez à respecter ces limites car en Italie, il existe de nombreux radars fixes et temporaires.

Si vous décidez d’entrer une ville, faites attention. La plupart ont des zones à accès limité, en particulier dans les centres historiques, réservées aux résidents et surveillées par des caméras qui détectent les plaques d’immatriculation des véhicules qui passent. Évitez ces zones si vous ne voulez pas avoir à payer des amendes élevées.

Où dormir en camping-car en Italie ?

En plus du camping, vous pouvez vous garer gratuitement dans les espaces publics en plein air. Comme dans la plupart des pays, la différence doit être faite entre le stationnement et la nuitée.

Sur les routes ou les autoroutes, il y a des aires de service réservées aux camping-cars, pour faire un arrêt et même dormir. Ces parkings sont disponibles pour une durée limitée, visibles sur le signal à l’entrée (généralement entre 48h et 72h, selon les autorités locales) et sont souvent équipés d’une alimentation 220V et d’installations pour vider les eaux usées.

Comme en France, chaque municipalité a ses propres règlements concernant le stationnement et la nuitée des camping-cars, la meilleure chose, si vous ne voulez pas que la police vous réveille au milieu de la nuit, est d’être informé à l’avance aux offices de tourisme locaux.

Voyager en camping-car au Royaume-Uni

La première chose que nous ne devons pas oublier, c’est qu’au Royaume-Uni, nous roulons vers la gauche, car nous pourrions avoir des problèmes de circulation. Si vous décidez de louer un camping-car au Royaume-Uni, le plus simple est d’opter pour un camping-car avec boîte de vitesses automatique, pour vous concentrer sur la route. Mais vous vous y habituerez plus tôt que vous ne le pensez !

Une autre chose très importante est de comprendre les différents types de routes qui existent et leurs limitations de vitesse. Les routes M’ sont des autoroutes qui évitent les villes. Les routes « A » sont, en général, les routes nationales qui relient les villes entre elles. Les routes de type « B » sont des routes situées en milieu rural.

Où dormir en camping-car au Royaume-Uni ?

Il y a certaines règles à garder à l’esprit, qui peuvent au final s’appliquer dans chaque pays que l’on visite. Les campeurs et les camping-cars doivent suivre une politique de  » ne laisser aucune trace  » de leur présence. C’est-à-dire laisser le lieu tel qu’il a été trouvé : ne pas laisser ses propres ordures et ramasser les déchets si on les trouve, respecter les arbres et les plantes, ne pas faire de feux, etc.

De bonnes raisons de voyager en camping-car !
5 (100%) 2 votes