Vol retardé: que faire en cas de retard avion ?

Vol retardé: que faire en cas de retard avion ?

Pour les personnes qui sont appelées à effectuer des voyages, il arrive que les vols soient parfois retardés. Les raisons du retard varient, mais bouleversent d’une manière ou d’une autre les programmes. Dans ce cas, savez-vous que vous pouvez obtenir de la part de la compagnie aérienne une indemnisation pour les désagréments causés ? Dans cet article vous trouverez des informations à ce sujet.

Vol retardé : quelles sont les obligations de la compagnie ?

Pour toute compagnie aérienne, le respect de l’heure d’embarcation est indispensable. Cependant, il arrive qu’elle soit contrainte de retarder des vols. Dans ce cas, elle a certaines obligations qu’elle doit respecter.

Vous êtes concerné par le retard de vol lorsque votre vol a :

  • Un retard de 2 heures ou plus pour un vol de moins de 1 500 km
  • Un retard de 3 heures ou plus pour les vols inter communautaires entre 1 500 km et 3 500 km
  • Un retard de 4 heures pour les vols de plus de 3 500 km.

La première obligation de la compagnie est de vous informer des modifications qu’ont subies les vols. Elle doit aussi mettre à la disposition des passagers toutes les informations sur leurs droits sur les comptoirs d’enregistrement et dans tous les aéroports. Ensuite, il faut qu’elle soit en mesure de proposer une assistance, des rafraîchissements et même la restauration. Vous avez aussi droit à deux appels téléphoniques, fax ou courriels. En fonction de la durée du retard et de la distance, la compagnie vous propose un hébergement.

Par contre si le retard excède 5 heures et que vous décidez de ne plus voyager, la compagnie vous rembourse le billet. Si le retard concerne votre correspondance, vous bénéficiez alors du remboursement de votre vol pour le point de départ.

vol retardé indemnisation

Quelle indemnisation pour un vol retardé ?

Afin de protéger le voyageur qui opte pour le transport aérien, la réglementation de 2014 établit les normes pour son indemnisation. Ainsi, avant de bénéficier de cette indemnisation, il faut que certaines conditions soient remplies.

Les cas où vous serez indemnisé pour un vol retardé

Depuis la réglementation européenne CE 261/2004, les passagers ayant eu des vols retardés sont désormais protégés et peuvent exiger réparation. Il suffit que le retard dure au moins 3 heures et que la compagnie n’ait pas mis tous les moyens en œuvre pour l’éviter. En dehors de cela, il faut que le vol soit en partance d’un des pays de l’UE, et ce, peu importe la nationalité du passager.

L’espace aérien de l’Union Européenne concerne également les pays comme l’Islande, la Norvège et la Suisse. Il prend aussi en compte la région ultra périphérique. Celle-ci comprend la Guyane Française, la Martinique, la Guadeloupe, Mayotte, l’île de la Réunion, Saint-Martin, Madère, les Açores et les îles Canaries. Ainsi, tous les vols effectués sur le sol de l’Union Européenne tant au départ qu’à l’arrivée seront couverts. D’autre part, les vols opérés par des compagnies étrangères dont le départ a été effectué sur le territoire européen seront aussi couverts.

Les cas où vous ne serez pas indemnisé pour un vol retardé

Pour les passagers dont la durée de retard n’atteint pas trois heures, il est évident qu’ils n’ont pas droit à une indemnisation. En ce qui concerne les vols inter-communautaires, lorsque votre destination est située hors des pays de l’UE et que votre aéroport n’est pas non plus dans l’UE, vous ne serez pas couvert.

D’autre part, en cas de circonstances extraordinaires, vous ne serez pas indemnisé. Il s’agit par exemple d’une tempête, d’une urgence médicale, de conditions météorologiques impraticables, de restrictions aériennes en raison d’actes de terrorisme, d’un sabotage ou d’une instabilité politique. Telle est la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne qui considère que les circonstances opérationnelles ou les problèmes techniques ne sont pas des circonstances extraordinaires.

indemnisation

 

retard vol avion

Comment réclamer votre indemnisation pour avion en retard ?

La première étape consiste à s’assurer que le retard correspond aux conditions émises par le règlement européen. Il s’agit de l’itinéraire du vol et de la transmission de la demande dans le délai imparti. Ce dernier est de 5 ans en France et d’un an en Belgique. Vérifiez aussi la responsabilité de la compagnie aérienne.

La deuxième étape est de garder les documents attestant que vous êtes un passager du vol. Enfin, faites votre demande d’indemnisation en contactant la compagnie ou une entreprise spécialisée dans les démarches de vol retardé.

Demande d’indemnisation pour les vols européens retardés

Pour les vols européens, le montant de l’indemnisation varie entre 250 et 600 euros. Le calcul du montant ne dépend pas du prix du billet, mais plutôt de la distance du vol et du temps du retard. Ainsi pour :

  • Les vols d’une distance de 1 500 km au plus, vous avez droit à 250 €
  • Les vols inter-communautaires entre 1 500 et 3 500 km, vous avez droit à 400 €
  • Les autres vols ont droit à 600 €.

Demande d’indemnisation pour les vols internationaux retardés

Pour les vols internationaux dont la distance entre l’aéroport de départ et d’arrivée est comprise entre 1 500 et 3 000 km, le montant de l’indemnisation est de 400 €. Les conditions de demande d’indemnisation restent les mêmes par rapport à celles des vols européens.

vol retardé

Vous avez désormais toutes les informations pour vous faire indemniser par une compagnie aérienne en cas de vol retardé.