🇨🇳 Comment visiter Pékin en 3 seulement jours ?

🇨🇳 Comment visiter Pékin en 3 seulement jours ?

Pékin n’est pas seulement la capitale de la Chine, c’est aussi une ville qui a joué un grand rôle dans l’histoire chinoise, depuis que la dynastie Ming a décidé d’y installer son pouvoir politique au début du 15e siècle. Les traces du passé se mêlent à la modernité et à l’urbanisation croissante et font de Pékin une ville incontournable à visiter en Asie.

3 jours sont-ils suffisants pour visiter Pékin ?

Soyons clairs, c’est une ville immense et des semaines, voir des mois ne suffiraient pas à en faire le tour. Mais en tant que touriste, il est facile d’en avoir un aperçu en quelques jours, surtout que la plupart des sites les plus intéressants sont assez regroupés et ne nécessitent pas de longs déplacements.

Pékin

Pékin peut vraiment être une étape intéressante si vous passez des vacances dans un autre pays d’Asie et que votre vol fait une escale dans la capitale. Vous pouvez bénéficier d’un « transit sans visa » de 144 heures. C’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de demander un visa au préalable, vous profitez d’une démarche simplifiée qui se fait directement à l’aéroport d’arrivée.

La seule contrainte est que vous devez rester dans la zone de Pékin et de ses environs : la capitale, la ville de Tianjin et la province du Hubei. Et il y a déjà largement de quoi voir, surtout que 144 heures correspondent à 6 jours !

Comment préparer efficacement son mini séjour à Pékin ?

3 jours peuvent sembler longs, mais sans un minimum d’organisation, vous pouvez facilement perdre un temps précieux et ne pas pouvoir profiter de tous les charmes de la ville. La réussite tient en 3 mots : préparer, planifier, organiser.

Commencez par faire une liste des endroits que vous avez envie de voir. Pour cela, il n’y a rien de mieux que de prendre conseil auprès de blogueurs qui ont déjà visité la capitale chinoise, par exemple cette liste des endroits emblématiques de Pékin.

Placez les différents sites sur une carte et regroupez-les par zone géographique afin d’optimiser les déplacements. L’objectif est d’arriver dans un quartier en métro, et ensuite de circuler à pied.

Le choix de votre hébergement est également un point à ne pas négliger. Les hôtels sont nombreux et variés, mais il y a un point auquel vous devez être attentifs : l’emplacement. Les offres les plus alléchantes, financièrement, correspondent souvent à des hôtels éloignés ou mal desservis en transports en commun.

Pour un séjour de 3 jours à Pékin, restez dans les districts de Dongcheng et Xicheng qui correspondent aux limites de la vieille ville, autour de la Cité Interdite et de la place Tiananmen. Vous serez au plus proche de nombreux sites historiques et ces endroits sont très animés.

place Tiananmen

Que visiter à Pékin en 3 jours ?

Commencez par le cœur de la capitale : la place Tiananmen qui est fréquemment le point de départ d’un premier voyage dans la ville. La place, qui ressemble plus à une grande esplanade de béton, ne mérite pas d’y passer des heures et son intérêt est qu’elle se trouve juste à côté de la Cité Interdite.

L’ancienne résidence impériale des dynasties Ming et Qing s’étend sur plus de 72 hectares et mérite vraiment d’y passer au moins deux ou trois heures. Attention : le site est fermé le lundi !

Pour la pause déjeuner, optez pour la rue Qianmen qui se trouve à côté de l’ancien palais impérial. Cette célèbre rue piétonne vous replonge à l’époque des Qings avec ses bâtiments d’époque souvent reconvertis en restaurants ou boutiques.

Flânez ensuite dans les Hutongs, ces labyrinthes de ruelles étroites formés par des maisons traditionnelles chinoises. Ils sont l’âme de Pékin et beaucoup ont été détruits pour laisser place à des immeubles modernes. Comme ils sont généralement situés autour de la Cité Interdite, ils ne seront qu’à quelques pas.

Si vous avez du temps, prenez alors le métro pour rejoindre les tours du tambour et de la cloche, qui étaient l’horloge de la ville dans les temps anciens, et ce sont des bâtiments emblématiques de la ville historique.

Poussez enfin la visite jusqu’au temple des Lamas, le plus ancien temple bouddhiste encore en activité dans la capitale.

Le soir, retournez dans la vieille ville et dégustez un canard laqué dans un des nombreux restaurants du quartier. Et pour ceux qui veulent faire durer la soirée, partez vers Sanlitun, un des quartiers les plus modernes de la ville avec de nombreux bars et boites de nuit.

Le deuxième jour, partez vers la Grande Muraille, qui est un incontournable de tout voyage en Chine. Il existe plusieurs sections ouvertes au public. La plus proche de Pékin est celle de Badaling, mais c’est aussi la plus touristique, elle est souvent bondée de monde. Préférez celle de Mutianyu qui est à 1h30 de train mais qui est beaucoup plus calme et propose des vues imprenables sur la nature environnante (n’oubliez pas votre appareil photo).

Grande muraille de Chine
La Grande muraille de Chine

Visiter la Grande Muraille nécessite une petite journée, en comptant les temps de transports et la petite randonnée sur place. Au retour, vous pouvez flâner dans la rue Wangfujing et acheter quelques souvenirs avant de partir assister à une représentation de l’opéra de Pékin.

Le dernier jour sera principalement réservé à deux sites emblématiques : le temple du ciel (au sud) et le palais d’été (au nord-ouest). Les deux sites disposent de grands parcs qui sont agréables à visiter et l’on peut facilement y passer plusieurs heures.

Vos 3 jours à Pékin arrivent alors à leur fin, et ce n’est qu’un bref aperçu de la ville, mais qui vous donne une idée de ses charmes. Et peut-être que cela vous donnera envie d’y retourner, y passer plus de temps, la découvrir de façon plus intime et peut-être toucher du doigt la véritable Chine.

5/5 - (1 vote)